Engagements communs 
En tant que signataire de cette charte, nous nous engageons à : 

1/ Affirmer l’existence de discriminations, implicites et explicites, dont les femmes font l’objet et qui engendrent : un manque de visibilité donné aux femmes dans le secteur ; des conditions de travail défavorables pour les femmes ; des mécanismes d’autocensure les amenant à ne pas pouvoir développer toutes leur potentialités et à se détourner de domaines à l’intérieur desquels leur présence n’est pas encouragée. 

2/ Visibiliser cette problématique de manière active. Cette visibilisation commence par le genrage de nos données lors de nos actions quotidiennes mais également d’éléments plus précis comme le gender budgeting, permettant d’alimenter d’un point de vue objectif les statistiques du secteur culturel en matière d’égalité femmes-hommes. 

3/ Rapporter les actions entreprises suite à la signature de cette charte. Ces données seront présentées dans un rapport en fin d’année qui sera rendu public. Nous tirerons les enseignements qui émergent des situations rencontrées par les signataires en vue de faire évoluer la mise en pratique de leurs engagements.


Mises en action

Les institutions et autres organisations signataires s’engagent à mettre en œuvre un ensemble d’actions qui leur sont propres pour réduire les inégalités de représentation entre femmes et hommes. 

Elles s’activeront à : 

1/ Participer à une meilleure représentation des femmes dans le secteur : en identifiant leur présence dans nos bases de données ; en encourageant de nouvelles présences féminines à tous les niveaux ; en prenant le pas d’utiliser autant que possible l’écriture inclusive. 

2/ Nommer au sein de leur équipe une personne chargée de la bonne gestion quotidienne de cette initiative, de la rédaction et de la présentation du rapport en fin d’année.