En quelques années, la technologie a rendu accessible au plus grand nombre la possibilité de créer et distribuer sa musique en un temps record tout en limitant les intermédiaires. Le DIY (Do it yourself) s’est démocratisé à tous les étages permettant ainsi aux artistes de garder le contrôle total sur leur production musicale et sur leur business. Dès lors, pourquoi continuer à signer avec une maison de disques ? Quels en sont les avantages et les inconvénients

Sujets abordés :

  • Approfondissement des notions d’auteur, d’artiste-interprète, de producteur, de maison de disques, de label et d’éditeur
  • Présentation et analyse des différents types de contrats : contrat d’artiste, de production, de licence et d’édition
  • Analyse des conséquences financières et juridiques de la signature en maison de disques
  • Sensibilisation aux principaux pièges de l’autoproduction
  • Témoignages et échanges autour des avantages et inconvénients de l’autoproduction et de la signature en maisons de disques

Intervenants

Anthony Consiglio, manager & cofondateur de Back in the Dayz

Jean-Christophe Lardinois, Avocat spécialisé en droits intellectuels au barreau de Bruxelles. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages abordant le droit de la musique et de l’audiovisuel.

Gilbert Lederman, responsable du département francophone chez Universal Belgique


Jeudi 28 et vendredi 29 novembre 2019
de 9h30 à 17h00 à la Maison des Musiques
20 participants // 50€

Infos & Inscriptions : +32 (0)2 550 13 20 - info@conseildelamusique.be

MAISON DES MUSIQUES - Rue Lebeau 39 - 1000 Bruxelles (quartier Sablon)
www.conseildelamusique.be // T. 02 550 13 20 // M. info@conseildelamusique.be
en métro : 1 - 5 (station Gare centrale) ou 2 - 6 (station Louise)
en bus : 27 - 33 - 48 - 95 (Sablon)
en tram : 92 - 93 (Sablon)
en train : Gare centrale
en voiture : parking Albertine-Square