Pour l’avant-garde musicale des années 1950, composer c’était mener une « recherche en musique ». À côté des œuvres musicales, les écrits des compositeurs, internationalement diffusés par des revues comme die Reihe, Incontri, musicali et les Darmstädter Beiträge zur Neuen Musik, s’avèrent très éclairants. Le lecteur trouvera ici, pour la première fois rassemblés et dans la langue de leur auteur, les grands textes jalonnant la participation d’Henri Pousseur aux débats esthétiques de cette époque héroïque.

Éditions Mardaga, 349 p., 2004