Le festival Ars Musica a 20 ans. Vingt ans d'aventures au service de la modernité qui nous permettent de réactualiser les audaces des grands pionniers et nous conduisent vers le paysage éclaté des créateurs d'aujourd'hui. Vingt années où se succèdent trois générations : celle des Boulez, Berio, Xenakis et autres Pousseur, celle, intermédiaire, des Boesmans, Harvey, Benjamin, Rihm ou Lachenmann et celle des dernières révélations (Mantovani, Haas ou Hosokawa). Cette épopée de la création est étudiée au travers du prisme du festival Ars Musica, organisé chaque année en Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle explique ses choix et ses rejets, décrit ses coups de cœur et explique les lignes d'action de ses six directeurs : Dujardin, Billiet, De Visscher, Madlener, Haenen et Langlois. Cette approche chronologique se double d'une analyse chiffrée de son activité : programmation, créations, présence des compositeurs et révélation de jeunes compositeurs. Au-delà de constituer une formidable machine de communication de l'écriture contemporaine, Ars Musica est aussi un espace privilégié au service des compositeurs belges, un outil de promotion et de diffusion de la création, un recueil d'aventures pédagogiques, sans oublier la présence d'un public aux goûts très ciblés. Autant de facettes d'une aventure en perpétuel devenir que cet ouvrage collectif a pour mission de décrire, d'analyser et de commenter. Sans hésiter à restituer le choc des subjectivités que cette démarche implique naturellement, tout en tentant de les réintroduire dans un processus global dont elles ont constitué la force de frappe.

Éditions Mardaga, 186 p., 2009