Nos six finalistes ont été sélectionnés. Le jury a pu visionner les captations des prestations (de 15 minutes chacune) de nos 12 demi-finalistes, réalisées à l'Atelier 210 (merci encore à Fl.Audio pour le joli travail). Et merci à l'Atelier 210 pour l'acueil de cette demi-finale très disputée!!!

L'équipe du Conseil de la Musique et les demi-finalistes sont heureux d'avoir pu maintenir Du F. dans le texte cette année... en attendant le retour des prestations en public. Et surtout, voici le concours en route pour la finale, dans une formule encore à définir à l'heure actuelle.

Les six finalistes :

EDWIGE - ESTELLE BALDÉ - GABRIELLE VERLEYEN - KREGO - LO - ROZA

EDWIGE // Regroupés sous un prénom féminin, Joachim Jannin (auteur, compositeur), Manuel Roland (producteur, compositeur) et Edwige Baily (auteure, chanteuse et comédienne) posent les bases d'un nouveau projet musical. Entre mélodies pop, goût du rock et amour de la langue française, le trio s'est inventé un monde à part tout au long de l'année 2020. Entre une collaboration d'exception avec Albin de la Simone et des histoires de cœur chantées du bout des lèvres, le répertoire du projet s'est enrichi au fil de petites sessions d'enregistrement. Si Edwige n’a pas encore vu le jour sur les réseaux sociaux ni en concert, la formation bruxelloise s'y prépare activement. Le projet réunit désormais cinq personnalités autour des chansons d'Edwige : Edwige Baily (chant), Manuel Roland (guitare), Joachim Jannin (basse), David Picard (clavier) et Lucas Vanderputten (batterie).

ESTELLE BALDÉ // Jeune artiste belgo-guinéenne, Estelle Baldé aspire au métissage en proposant un univers soul imprégné de bossa-nova et d’influences afro. Inspirée par la nature et les voyages, cette citoyenne du monde se laisse porter par les bonnes énergies. Après quelques expériences sur scène et un échange de bonnes vibrations avec le public, l’auteure-compositrice-interprète se découvre une nouvelle ambition. Fraîchement diplômée en droit international, Estelle Baldé aspire en effet à vivre pleinement de sa passion musicale.

GABRIELLE VERLEYEN // À travers ses chansons, Gabrielle Verleyen propose un univers dans lequel nostalgie et espoir se croisent, alliant simples ritournelles et recherche esthétique pour s’inscrire dans une tradition folk aux accents indie-pop. Pour comprendre la genèse de ce projet, il faut remonter la ligne du temps et marquer une étape à Rotterdam. C'est là, en 2011, que Gabrielle Verleyen étudie le chant au conservatoire des musiques du monde. Huit ans plus tard, elle reprend la route de sa Belgique natale : un déracinement pour un retour en terrain connu, un nouveau départ où se mêlent, çà et là, solitude et mélancolie. Dans ces eaux un peu troubles, l'artiste se retranche derrière des chansons apaisantes et lumineuses.

KREGO // Auteur, compositeur et autodidacte passionné, Krego a multiplié les expériences sur les scènes jazz et hip-hop, mais aussi du côté de la danse et du théâtre. Influencé par Charles Aznavour, Kanye West, Britney Spears ou Florence + The Machine, l’artiste mise sur l’éclectisme et l’ouverture d’esprit. En quête d’un style personnel, il cherche l’équilibre entre l’efficacité de la pop, les ambiances atmosphériques de la musique alternative et les rythmes de la musique noire. En 2017, il participe à The Voice. À cette occasion, il a l’occasion de travailler avec Slimane et Vitaa. Véritable enfant des réseaux sociaux, il se fait régulièrement remarquer en postant des vidéos sur Twitter et Instagram.

LO // Bruxellois d'origine franco-belge, LO est un jeune pianiste. Les doigts en mouvement sur le clavier de son instrument, ce dernier distille ses mots sur des mélodies imaginées aux confins du jazz, du slam et de la musique classique. D'une grande sensibilité, son interprétation évoque les complaintes existentialistes de Saez et une rage adolescente autrefois incarnée par un groupe comme Fauve. Avec ses chansons mélancoliques aux douces vertus thérapeutiques, LO dévoile sa part d’intimité avec, en toile de fond, un quotidien désabusé.

ROZA // Entre subtiles ondes sonores, réactions chimiques et doux frissons électromagnétiques, l'univers de Roza réagit aux vibrations d'une actualité chamboulée à travers des textes poétiques et engagés. Mélange de sonorités électroniques (loops) et d'instruments acoustiques (banjo - guitare - n’goni), la musique met la chanson française en relation avec le jazz, les légendes du folk et les traditions du vaste monde. Accompagnée par le multi-instrumentiste Hadrien Pierson, Roza profite de ses chansons pour déclamer son désir de révolte, son immense petitesse, mais aussi son obsession pour la beauté des choses simples.