André Cluytens (1905-1967) a été sans nul doute un des chefs d’orchestre les plus marquants du siècle dernier. Originaire d’Anvers, il a fait ses débuts à vingt et un ans au Théâtre Royal français de sa ville natale, mais a bientôt acquis une grande renommée en France, notamment à l’Opéra-Comique et à l’Opéra de Paris, ainsi qu’à la Société des Concerts du Conservatoire. Parallèlement, il a connu des triomphes dans les hauts lieux musicaux d’Europe (à Bayreuth, à Vienne et à Londres, par exemple), aux États-Unis (à New York, Los Angeles, Chicago), en URSS, au Japon, en Australie.

À partir du dépouillement exhaustif d’archives et de l’examen de la presse internationale, Erik Baeck a reconstitué la carrière d’André Cluytens comme chef d’orchestre de concert et d’opéra, et a établi sa discographie. Le livre est complété par de nombreuses annexes qui présentent tous les programmes dirigés par le chef franco-belge, avec tous ses partenaires, les grands solistes internationaux. Il relève de nombreux témoignages et critiques d’époque qui permettent de cerner l’art de Cluytens et de situer sa carrière prestigieuse dans son environnement politique, social et culturel.

Éditions Mardaga, 416 p., 2009