1400 notices, 736 pages, 48 ans d’attente, près de 20 ans de travail pour avoir en main le dictionnaire des compositeurs de Belgique. En effet, depuis 1947 et la publication sous la direction de René Vannes et d’André Souris, d’un Dictionnaire des musiciens aux éditions Larcier, ce type d’ouvrage était malheureusement absent des rayonnages des libraires et des bibliothèques. Le mélomane devait alors se tourner vers des ouvrages généralistes ou des publications scientifiques concentrées sur certaines périodes. Fait d’autant plus surprenant que la Belgique est un pays où 40 % de la population se déclare amatrice de musique, où 12 % de ses habitants fréquente les concerts et les festivals, où 120.000 élèves suivent les cours de 4.000 professeurs des 6 Conservatoires royaux et des 200 académies.

Simple en apparence, l’idée d’un dictionnaire des compositeurs de Belgique ne présente pas moins de nombreux défis. À une période qui voit les tensions communautaires faire tanguer le pays en dépit de ses 175 ans d’existence, écrire encore une Histoire nationale culturelle alors que l’Art est censé effacer les différences est un point qu’il est indispensable de saluer. La « nationalité » des compositeurs n’est pas non plus une mince affaire, si la Belgique existe nominalement depuis l’Antiquité, le territoire ne recouvrait nullement la réalité actuelle et des comtés de Flandre et de Brabant, jusqu’à la période française en passant par les dominations autrichiennes et hollandaises, les auteurs ont du démêler les renseignements pour remettre les faits à leur place. Ce travail titanesque de réactualisation des renseignements réalisé par et sous la direction Thierry Levaux par une équipe de musicologues (Valérie Dufour, Géry Dumoulin, Fabrice Holvœt, Sylvie Janssens, André van Œkel et Laurence Wuidar) a également bénéficié de la précieuse collaboration des créateurs contemporains, et à côté des locomotives de la musique actuelle belge que sont Philippe Bœsmans, Henri Pousseur et Luc Brewaeys, le lecteur pourra trouver un vaste panorama des compositeurs vivants de Jean-Luc Fafchamps à Piet Swers.

Très pratiques d’utilisation et rédigées dans un style simple et pédagogique, les notices sont renforcées de renseignements sur les principales œuvres de compositeurs classées en fonction des genres (opéra, orchestre, musique de chambre, piano…). Une bibliographie générale et des illustrations à chaque début de lettre viennent compléter cet ensemble. Edité avec l’aide du Conseil de la Musique de la Fédération Wallonie-Bruxelles dont le président honoraire Robert Wangermée signe une intéressante préface, ce livre est un événement exceptionnel qui marque d’une pierre blanche l’historiographie de la musique en Belgique.

Art in Belgium, 736 p., 2006