En marge du rock, et de la reformation d’Hollywood Porn Stars, le chanteur Anthony Sinatra relance les machines de son usine à synthétiseurs avec, au bout de la chaîne de production, la publication d’un nouvel album de Piano Club. Active depuis 2007, la formation liégeoise n’a jamais caché sa passion pour les claviers vintage ni son amour pour les mélodies colorées. Ici, les tubes fuchsias se dévoilent sous les néons des années 1980. Porté par l’excellent single Comets, le récent Fantasy Walk déroule des chansons profilées pour habiller la bande-son d’un film d’anticipation : un blockbuster cosmique, une aventure intergalactique. Entre nu-disco et pop rétro-futuriste, Piano Club s’offre des va-et-vient sur une ligne du temps qui voit défiler les noms de Casio Kids, Erasure, Metronomy, Com Truise, Orchestral Manœuvres in The Dark, Django Django ou Cut Copy. Boosté par une production léchée et des lignes de guitares finement ciselées, ce troisième essai de Piano Club a tous les atouts pour briller sous un ciel étoilé.

Piano Club
​Fantasy Walk
JauneOrange/[PIAS]

Sortie le 14 octobre 2016