CONDITIONS DE PARTICIPATION - 2020
 

ARTICLE 1

Le candidat-organisateur doit être un opérateur culturel établi et actif en Fédération Wallonie-Bruxelles (asbl, échevinat de la culture, centre culturel…).

ARTICLE 2

Le candidat-organisateur doit respecter l’esprit et les principes fondateurs de la Fête de la Musique, tels qu’énoncés dans la charte internationale et résumés ci-dessous:
1) La Fête de la Musique se déroule, chaque année, aux alentours du 21 juin, jour du solstice d’été. En Fédération Wallonie-Bruxelles, l'édition 2020 se déroulera entre le jeudi 18 et le dimanche 21 juin.
2) La Fête de la Musique est une célébration de la musique vivante destinée à mettre en valeur l’ampleur et la diversité des pratiques musicales, dans tous les genres musicaux.
3) La Fête de la Musique est un appel à la participation spontanée et gratuite qui s’adresse aussi bien aux individus, qu’aux ensembles pratiquant le chant ou un instrument de musique qu’aux institutions musicales, afin de permettre aux pratiques amateurs et aux musiciens professionnels de s’exprimer.
4) L’accès aux concerts doit être GRATUIT pour le public.
5) La Fête de la Musique est essentiellement une manifestation de plein air qui se déroule dans les rues, sur les places, dans les jardins publics, dans les cours… Des lieux fermés peuvent également s’y associer s’ils pratiquent la règle de l’accès gratuit au public et qu’ils proposent un projet original qui allie concerts en intérieur et en extérieur. La Fête de la Musique est également l’occasion d’investir ou d’ouvrir exceptionnellement au public des lieux qui ne sont pas traditionnellement des lieux de concerts : musées, hôpitaux, édifices publics, …
6) La Fête de la Musique, ce sont quelques journées exceptionnelles pour toutes les musiques et tous les publics. Les organisateurs s’engagent à promouvoir, dans ce cadre, la pratique musicale et la musique vivante sans esprit ni but lucratif.

ARTICLE 3

En outre, l’organisateur est tenu de répondre aux critères objectifs suivants :
- valorisation des artistes locaux et des artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles
- rotation des artistes et des groupes
- programme innovant année après année

ARTICLE 4

Le Conseil de la Musique sera sensible aux projets qui s’inscriront dans une démarche soucieuse du respect de l’environnement et du développement durable.

ARTICLE 5

Le Conseil de la Musique sera sensible aux projets qui s’inscriront dans une démarche soucieuse de la représentativité des femmes dans le secteur musical.

ARTICLE 6

Le choix des partenaires est effectué par le Conseil de la Musique, et ce, selon des limites budgétaires prédéfinies. L'enveloppe budgétaire allouée se situera entre 1.000€ et 4.000€ par partenaire.

ARTICLE 7

Les subsides alloués seront uniquement utilisés à la rémunération des artistes engagés ainsi qu’à la prise en charge des frais techniques liés à leurs prestations. Par ailleurs, l’intervention financière du Conseil de la Musique est plafonnée à 50% du budget global de l’événement. Il est donc impératif pour les opérateurs de compléter leur budget par d’autres sources de financement afin de couvrir les frais annexes inhérent à l’organisation générale de l’événement.

ARTICLE 8

Les partenaires sont tenus de respecter l’identité graphique officielle de la Fête de la Musique sur tous les supports de communication (affiches, flyers et différentes déclinaisons).

ARTICLE 9

Les organisateurs dont le projet n’a pas été retenu ou n’a pas fait pas fait l’objet d’une demande préalable d’aide financière peuvent bénéficier de l’intégration de leur événement au programme officiel de l’événement (site web & dossier de presse) sous réserve de répondre aux principes de la charte internationale de la Fête de la Musique énoncés à l’article 2.